Predator FRENCH DVDRIP 1987
Predator FRENCH DVDRIP 1987
  • Seed
  • :
  • 808
  •  
  • Leech
  • :
  • 283
  • Poids du torrent
  • :
  • 701.14 MB
  • Catégories
  • :
  • Films
  • File Nom
  • :
  • Predator Film Telecharger

Critiques : avis d'internautes :

Ce film. Quand j'étais gosse je le regardais avec frissons et jubilation parce qu'il y avait Arnold pourchassé par un méchant monstre alien que je trouvais trop classe. Peur et fascination pour ce film durant l'enfance qui sont devenues aujourd'hui savoureuse nostalgie et pure admiration pour la dextérité incroyable de John McTiernan à la caméra et de sa virtuosité à placer une ambiance sans pareille par une maîtrise de l'espace gérée au millimètre. Mon regard un tantinet plus adulte.

Quand on regarde en arrière, on se dit qu'on était moins exigeant. On pouvait être super musclé et faire des trucs que seuls des super musclés peuvent faire en ayant la classe. Aujourd'hui on serait cliché. On pouvait aussi "ellipser" la mort d'un personnage important sans que ceci ne choque. Aujourd'hui, on hurlerait au scandale. On pouvait faire la guerre à un extra-terrestre psychopathe sans pitié et ça le changerai en film culte. Aujourd'hui, il passerait sur nanarland. Avec une.

Si on vous présente comme très bon un film où un commando de gros bras a maille à partir avec un extraterrestre dépeceur capable d’invisibilité et de vision infrarouge, c’est que vous avez a priori pour interlocuteur un adolescent de quatorze ans ou un champion de paintball. Affirmer que c’est un grand film de par ses qualités esthétiques et cinématographiques, c’est déjà plus audacieux. Et.

J'avoue, je l'avais jamais vu, pour cause de préjugés anti film de bourrins. Et puis grâce à Senscritique on se laisse convaincre d'essayer des trucs, qui vont du cinéma tchèque des années 70 au blockbuster US jusque-là boycotté. Donc bon, oui, c'est un film de bourrin, et on pourrait se contenter d'apprécier le film à ce premier niveau de lecture : car c'est un putain de foutrement bon film de.

Mon avis--- Un film super action et interprétation, un extraterrestre innovant d'imagination et qui tranche beaucoup avec les autres dans son cas, j'ai super bien aimé et adoré l'idée du film et des effets spéciaux originaux que donne ce nouvel extraterrestre au style de ce film que j'ai vu aussi un paquet de fois, j'ai adoré et adore toujours. Sans oublié l'imposant Schwarzi qui.

Regarder pour la énième fois Predator. Se rappeler les nombreuses fois où avec mon père on mettait la VHS dans le magnéto, juste pour le début avec cette chanson démente de Little Richard et qu'une fois sur deux on laissait le film jusqu'à la fin. Le voir pour la première fois en VO (j'ai été élevée à la VF de Schwarzy donc ça me perturbe toujours un peu d'entendre sa "vraie" voix de tank.

Je vais pas revenir sur Predator juste pour souligner une fois encore l’enchainement de punch-lines cultes passées à la postérité —d’ailleurs pour moi c’est VF obligatoire, ni pour rappeler son efficacité formelle et narrative indiscutable, faisant de ce melting pot de genre une de ces gourmandises plus ou moins coupables qui réussissent l’exploit d’échapper à leur époque pour rester.